Être égoïste est ce qui nous rend le plus heureux selon les scientifiques américains

Être égoïste nous rend vraiment plus heureux – aussi longtemps que nous ne pouvons éviter de nous sentir coupable, selon une nouvelle étude scientifique.

Bien que nous connaissons déjà les bienfaits de la bonté et l’altruisme, il semble que nous sommes plus heureux quand tout simplement nous poursuivons notre propre intérêt.

Selon le Daily Telegraph, les chercheurs ont constaté que la clé de la satisfaction est le sentiment que nous n’avons pas d’autre choix que d’être égoïste.
Lire plus »

Le bonheur est-il réel que lorsqu’il est partagé ?

Ces mots « Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé » ont été écrit par McCandless Christoper , ils ont été les derniers mots qu’il a écrit avant de mourir.

McCandless Christoper était un aventurier américain, rendu célèbre dans le récit biographique Voyage au bout de la solitude (Into the Wild) de Jon Krakauer quia ensuite été adapté au cinéma par Sean Penn sous le titre Into the Wild (en 2007).

McCandless Christoper a été retrouvé mort dans un autobus abandonné 1992 alors qu’il était parti à l’aventure seul en Alaska où il y a passé près de quatre mois, les derniers de sa vie (112 jours de survie dans une nature sauvage), se nourrissant essentiellement, outre de petits animaux qu’il chassait à la carabine, de racines de pomme de terre sauvage. Lire plus »

Ralentir est la clé du bonheur et de la paix intérieure

Du moment où nous nous réveillons jusqu’à l’heure de se coucher, nous sommes dans un état d’anxiété et d’inquiétude, en essayant de faire le plus possible, ce qui entraîne un état frénétique de vie. Nous avons maintenant des ordinateurs plus rapides, des gadgets sophistiqués, des voitures plus rapides , des smartphones ( téléphones intelligents ? ) et autres tablettes, destinés à rendre notre la vie plus facile. Mais notre vie, d’un autre côté semble devenir de plus en plus compliqué. Est-ce que le mode actuel de nos vies nous conduit à l’endroit que nous avions envisagé ? Le bonheur et la paix intérieure. Certainement pas.
Lire plus »

La vérité sur le bonheur et les voyages

Sortir de la routine, en sirotant des cocktails sur la plage, faire de la randonnée dans les montagnes – la plupart d’entre nous ont tendance à assimiler les vacances avec le bonheur.

Mais selon une étude récente de la recherche appliquée dans la qualité de vie, c’est la planification des vacances qui nous rend heureux, et non les vacances elles-même.

Le coup de fouet de bonheur se produit non seulement lorsque vous cliquez sur des sites de voyages différents ou en feuilletant un magazine de voyage enfin de faire le tracé de votre aventure. Les chercheurs des Pays-Bas ont constaté que l’acte de planifier ce moment-là d’évasion, augmenterait le bonheur pendant huit semaines – deux mois entiers – avant le voyage. C’est certainement beaucoup plus longtemps que la plupart des vacances que je connais.
Lire plus »

Comment trouver le bonheur au travail ?

Beaucoup d’entre nous souhaitent travailler pour de l’argent, la réalisation et la validation personnelle. Au-delà de ces objectifs fondamentaux, les experts en milieu du travail notent que la santé et le bien-être sont façonnés par les mêmes choses qui touchent les gens dans leurs autres relations-la façon dont ils sont traités, la force et le soutien du travail des réseaux sociaux, et de leur capacité à atteindre une conciliation travail-famille qui prend en charge le reste de leur vie.

«L’emploi est bon pour la santé», affirme le sociologue Robin Simon de l’Université Wake Forest . «Le travail donne aux gens une source d’interaction sociale ainsi qu’une contribution financière » à leur vie, dit-elle. Les contraintes ajoutées et les effets sur la santé documentés de pertes d’emplois au cours des dernières années ne font que prouver à quel point un travail est important à notre bien-être.

Alors que la récession a rendu de nombreux lieux environnements stressants, elle n’a pas changé les avantages potentiels que les gens tirent de la gestion des politiques de soutien et de travail. Elle a, au moins dans le court terme, permis l’intensification de la culture du travail.
Lire plus »