Infraction routière : défendre ses droits et récupérer des points

Que faire en cas d’infraction routière ?

Face à la répression des infractions mise en place ces derniers temps par la sécurité routière, bénéficier des services d’un avocat du permis de conduire s’avère être une solution judicieuse pour conserver ses points. Un avocat annulation permis de conduire ou un avocat suspension de permis assure la défense du conducteur auprès du Tribunal pour protéger ses intérêts.

Permis à points, une vocation préventive

Grâce à un avocat en droit de la route ou un avocat en droit routier, l’automobiliste dispose désormais d’une défense efficace pour conserver ses points. Instauré en 1992, le permis à points est mis en place pour sanctionner les infractions routières et prévenir les récidives. Dès l’obtention du permis, le nouveau conducteur est crédité de 6 points. Au bout de 3 ans de conduite sans infraction, les points s’accumulent jusqu’à atteindre un maximum de 12. Pour atteindre plus vite ce chiffre, le conducteur peut récolter 3 points par an s’il opte pour une conduite accompagnée dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC).

Conseils pour conserver ou récupérer des points

Lorsqu’une infraction est constatée, le conducteur est sanctionné par un retrait de points dans la plupart des cas. Afin de contester l’infraction et défendre ses droits devant la justice, il peut recourir à un avocat en permis de conduire ou un avocat en délit routier spécialisé dans la défense des automobilistes. Pour regagner des points, le conducteur a également la possibilité d’effectuer un stage de 2 jours au sein d’un centre agréé. Il s’agit d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière avec des bases théoriques, mais aussi de nombreux exercices pratiques : distance de freinage, gestion de la vitesse ou temps de réaction. A l’issue du programme, le conducteur peut ainsi récupérer jusqu’à 4 points sur son permis.

You can leave a response, or trackback from your own site.